Juridique

Visuels Argumentaire Urbanisme Environnement Histoire Juridique

Actions sur Marnes-La-Coquette


Haut de Page


Actions sur Ville d'Avray, Vaucresson

image Jugement_Dagoverana_Toiture_Plate2.jpg (35.4kB)
Un toit plat ne peut monter à la hauteur maximale d'une toiture à pentes.
image Jugement_Dagoverana_Toiture_Plate.png (0.2MB)

Haut de Page


Rappel des points juridiques à surveiller

▶︎ Notion dite “d’adaptation mineure”

cf Art. L152-3 du Code Urbanisme:
  • Les règles et servitudes définies par un plan local d’urbanisme :
    • ■ 1° Peuvent faire l’objet d’adaptations mineures rendues nécessaires par la nature du sol, la configuration des parcelles ou le caractère des constructions avoisinantes ;
    • ■ 2° Ne peuvent faire l’objet d’aucune autre dérogation que celles prévues par les dispositions de la présente sous-section.

  • Selon le Journal des Maires ou la Gazette des communes :
    • ■ 1° Elle doit avoir une ampleur limitée au regard de ce qui est exigé par le PLU. En effet, l’assouplissement de la règle ne doit pas aboutir, par son importance ni par sa nature, à un changement du type d’urbanisation. En règle générale, l’écart toléré entre la règle et le projet ne doit pas excéder 15 %.
    • ■ 2° Ces formes de dérogations relèvent davantage de l’assouplissement de la règle que de la réelle exception. La notion d’adaptation mineure et son régime sont développés et encadrés peu à peu par la jurisprudence administrative qui valorise une appréciation souveraine des juges du fond concernant la reconnaissance d’une adaptation mineure [6].

▶︎ A propos des protections - type "trou de serrure" - que devrait faire respecter l'Architecte des Bâtiments de France (ABF)”

  • Décret Malraux "Les domaines classés de Versailles et de Trianon bénéficie d’un périmètre de protection élargi de ses abords de 5000 mètres de rayon à partir de la chambre du Roi, complété par un zone de 6 000 m de longueur selon une ligne fictive tirée dans le prolongement du grand canal d’une largeur de 2 000 m au sud et de 3 500 m au nord (décret du 15 octobre 1964 pris en application de l’article 1er de la loi de 1913, modifié par la loi n° 62-824 du 21 juillet 1962).
  • Cette vaste zone de protection est dite du « trou de serrure », en référence à la configuration de l’aire couverte par cette protection. Cette protection est unique en France. La LOI n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine (article 142 II), précise que le périmètre de protection des domaines classés de Versailles et de Trianon devient de plein droit un périmètre délimité des abords au sens du premier alinéa du II de l’article L. 621-30 du code du patrimoine et est soumis à la section 4 du chapitre Ier du titre II du livre VI du code du patrimoine."

Haut de Page


Actualités

Haut de Page


Contacter l'association

Haut de Page